Logo de l'AUTODROME

Vos billets

The cart is empty
home-tracke #noussommesNASCAR
Connectez-vous

Entrevue avec Yvon Vachon #71

Entrevue avec Yvon Vachon #71

Avec la saison 2017 sur le circuit de l’autodrome Chaudière qui approche à grands pas. L’autodrome profite de l’occasion pour vous présenter quelques coureurs qui seront en piste à Vallée-Jonction cet été.

L’autodrome Chaudière s’est entretenu avec Yvon Vachon (# 71) de la série Nascar Semi-Pro Excavation A.D. Roy.

Autodrome Chaudière (AC). Parle-moi de ton cheminement en course automobile ?

Yvon Vachon (YV). J’ai commencé à 16 ans sur terre battue à Robertsonville dans les 350 4 barils. J’ai eu ma première victoire à 17 ans. J’étais là au début de l’autodrome sur terre battue dans la classe Pro-Stock. J’avais alors le #22. J’ai aussi roulé sur asphalte plusieurs années. J’étais dans la classe Beauceronne en 2008 et en 2009 dans le Semi-Pro. J’ai pris une pause par la suite. J’ai recommencé l’an passé à l’Autodrome Chaudière en participant à 2-3 programmes dans le Semi-Pro.

AC. Quel est ton plus beau souvenir à l’Autodrome Chaudière ?

YV. J’ai connu une excellente saison en 2009 avec plusieurs podiums et quelques victoires. C’est mon plus beau souvenir.

AC. Qu’apprécies-tu le plus dans l’expérience de courser à l’autodrome Chaudière à Vallée-Jonction.

YV. C’est une belle piste pour courser. En fait, c’est ma préférée. J’apprécie aussi les membres de l’organisation qui s’assurent que les coureurs se respectent.

AC. As-tu un objectif particulier pour la saison ?

YV. Faire le meilleur de mon possible et terminer en avant de mon neveu. M’amuser.

AC. Pourquoi le numéro 71  ?

YV. Une fois, j’avais eu de l’aide d’un autre coureur qui m’avait fourni des pièces d’autos. C’était Richard Bérubé et il avait le numéro 17. J’ai viré le 1 et le 7 et depuis, je porte le 71.

AC. As-tu des partenaires pour la saison ?

YV. J’aimerais mentionner et remercier le garage 10-10 de St-Joseph.